Nos conseils dentaires

La parodontite nuit aux tissus qui supportent les dents

La parodontite : causes, symptômes et traitement

Quand on sait que les maladies des gencives et les maladies parodontales représentent la première cause de perte de dents permanentes chez les adultes, on comprend l’importance de les prévenir. Poursuivez votre lecture pour obtenir des informations importantes sur la parodontite, soit une maladie des gencives se trouvant un stade avancé.

 

La parodontite : l’inflammation du parodonte

Dans un stade précoce, les maladies des gencives prennent la forme de la gingivite : les tissus gingivaux, c’est-à-dire les gencives, présentent alors des signes d’inflammation : léger gonflement, rougeurs, saignements lors de la routine d’hygiène buccodentaire. À ce stade, un nettoyage dentaire professionnel et les bons soins d’hygiène au quotidien permettent généralement d’éradiquer la gingivite.

 

Néanmoins, lorsque les soins appropriés ne sont pas administrés à temps, les bactéries s’étendent progressivement des gencives vers les autres tissus qui font que nos dents sont solidement ancrées au sein de la mâchoire. Ce sont ces derniers qu’on nomme parodonte : cément, ligament alvéolodentaire, os alvéolaire, etc. C’est à ce stade que la maladie des gencives prend la forme de la parodontite, soit une condition sérieuse qui peut grandement nuire à la santé buccodentaire.

 

Causes et symptômes de la parodontite

La principale cause de la parodontite est une mauvaise hygiène buccodentaire, conjuguée à l’absence de soins professionnels lors des visites de routine chez le dentiste. L’accumulation de plaque dentaire et de tartre à la base des dents, juste sous la gencive, permet aux bactéries qui y prolifèrent d’entrainer l’inflammation des gencives. Par la suite, les bactéries s’immiscent sous la gencive et l’inflammation s’étend aux autres tissus du parodonte. Dans le cas de la parodontite, il y a alors formation de proches parodontales, soit des espaces entre la gencive et les racines dentaires où les bactéries se retrouvent en très grand nombre. Ces dernières vont alors entrainer la dégradation progressive des tissus du parodonte, nuisant ainsi aux assises dentaires et au maintien des dents au sein de la mâchoire.

 

Bien qu’une mauvaise hygiène buccodentaire soit la plupart du temps à l’origine de la parodontite, les facteurs ayant une incidence négative sur l’efficacité du système immunitaire encouragent la prolifération des bactéries et l’évolution de cette condition. Parmi ceux-ci, on retrouve notamment une consommation importante d’alcool, le tabagisme, l’obésité, les grossesses, les maladies comme le diabète et le VIH ainsi que le simple fait de vieillir.

 

Ainsi, les personnes qui sont à risque de souffrir de parodontite, pour une des raisons mentionnées ci-haut, doivent porter une attention particulière aux signes et symptômes associés à la condition, soit :

  • Une mauvaise haleine chronique ;
  • Des racines dentaires qui deviennent apparentes à cause du retrait des gencives ;
  • Une hypersensibilité dentaire ;
  • Des douleurs dentaires, notamment lors de la mastication ;
  • Des dents qui deviennent mobiles.

 

Le traitement en clinique

En cas d’inquiétude face à la parodontite, il est primordial de consulter un dentiste. Grâce à un examen dentaire complet ainsi qu’à des radiographies, le professionnel peut déterminer le degré d’évolution de la maladie et la façon dont les tissus du parodonte sont affectés. Par la suite, le dentiste proposera le traitement approprié, lequel peut s’effectuer en quelques étapes :

  • Un nettoyage professionnel : celui-ci inclut un détartrage complet des dents ;
  • Un curetage dentaire : grâce à des équipements à ultrasons, le tartre et les bactéries qui se sont accumulés entre les racines et la gencive, c’est-à-dire au niveau des poches parodontales, sont éliminés. Cette intervention est réalisée sous anesthésie locale.
  • Un curetage ouvert : c’est une intervention chirurgicale lors de laquelle le dentiste relève la gencive pour exposer les racines des dents et les tissus du parodonte. Les tissus nécrosés, soit ceux qui ont été dégradés par les bactéries, sont alors retirés. On pratique ensuite des points de suture pour replacer la gencive.

 

La parodontite peut et doit être traitée sans attendre. Les dentistes de L’Île-Perrot du Centre dentaire Don Quichotte possèdent les qualifications pour faire une évaluation complète de votre cas et pour vous proposer les soins appropriés. Si vous remarquez la présence des symptômes mentionnés plus haut, prévoyez un rendez-vous rapidement !

Approuvé par Nos dentistes
notre equipe possède une vaste expérience pour tous les types de traitements dentaires
Nos dentistes